Durant un an, Marseille a été élue capitale Européenne de la culture. Elle a bien profité de cette qualification pour augmenter son attractivité touristique en optant pour des projets culturels et urbains mis en place pour 2013. Cela lui a permis de gagner une place dans le top five des Place To Go de l’année, choisie par le New York Times et le site Trivago.

Sites touristiques incontournables à Marseille

Le MuCEM a accueilli plus d’un million et demi de visiteurs depuis son ouverture en juin et a été choisi parmi les 50 musées les plus visités au monde. Avec sept nouveaux sites – Musée d’Histoire, Musée des Beaux Arts et le Musée Regard de Provence entre autres – et des équipements phares tels que la Tour Panorama de la Friche Belle de Mai ou encore la réouverture de lieux emblématiques comme le Fort Saint Jean, l’offre culturelle était bel et bien captivantes pour les touristes.
En 2013 des expositions comme Le Grand Atelier du Midi ou le Noir et le Bleu – ont attiré plus de 3.5 millions de touristes, soit un tiers de l’objectif touristique. Le week-end d’ouverture a à lui seul rassemblé 400 000 participants et a ravivé davantage la programmation.

Les retombées économiques

La consistance du programme culturel a généré un taux de satisfaction record, 94%, chez les professionnels du secteur hôtelier. Entre mai et juillet, environ 77 000 chambres de plus qu’en 2012, dont 12 000 à l’occasion des grands événements de l’été. Nous avons également relevé une augmentation que l’on retrouve aussi dans le nombre de nuitées (1,9 millions).
Cette année était un véritable tremplin pour la ville de Marseille parce qu’elle lui a permis de se positionner sur le plan international en accueillant les touristes européens, américains et asiatiques. D’ailleurs la fréquentation touristique étrangère a pu atteindre une hausse de 60% par rapport à 2012.

Marseille Ville « ville européenne 2014 »

Outre la réussite touristique foudroyante de l’an 2013 chiffrée à 8 millions de visiteurs fin novembre, entrainant un développement culturel, social, économique et urbain, la ville a a été élue « ville européenne 2014 » lors des « Urbanism Awards » de Londres en novembre dernier. Cette bonne nouvelle confirme bien l’intérêt renaissant pour Marseille à l’échelle internationale. Nul ne peut nier que Marseille a réalisé de grands changements avec son nouveau Vieux-Port, son MuCEM, sa Villa Méditerranée, son musée d’Histoire rénové, son Hôtel Dieu, son quartier Euroméditerranée en plein renouveau, sa nouvelle entrée de ville dans le quartier Saint-Charles Porte d’Aix, etc.